Errances sur un Désert de mots

 

desert de mots                                                       Vous est-il arrivé de vous dire en lisant un commentaire, un texte, des mots, quel vide, quel ennui…..Ou est-ce en écrivant, une feuille raturée finit en miettes dans la corbeille……Le plus amusant ou est-ce le pire c’est de voir fleurir des « j’aime »……Faut-il toujours sourire lorsque l’on se heurte au néant? Cette fois, je n’en eus aucune envie.

Que dire???? « Rien à se dire » ces mots résonnèrent, et si les « hommes » n’avaient plus rien à se dire??? Mais, c est une autre histoire.

                                                                                  Avant- propos

A cette époque-là elle s’était liée d’amitié avec un peintre dont elle apprécia les mots avant d’en voir les toiles. Sa peinture était à l’opposé de tout ce qu’elle aimait. Elle prit le temps qu’il lui fallut pour pénétrer son œuvre, et tout son temps pour dépasser la peur qu’elle lui inspira au départ. Tant et si bien, qu’elle finit, sans aucune condescendance par trouver ses œuvres de « jeunesse » puissantes et visionnaires, en un mot plutôt « géniales » et donna son ressenti sur les œuvres qu’il lui offrit ou lui montra ensuite.  En ce temps-là, ils étaient amis, et, en ce temps-là, internet était déjà un lieu incontournable où tout le monde donnait son avis sur tout. C’était déjà délirant ! Comme si le monde attendait l’avis de ces millions d’égarés en recherche d’une notoriété ou d’un nombre toujours croissant de « contacts ».                                                                                Mais, ce jour-là, elle faillit tomber de sa chaise en découvrant au bas d’un des tableaux qu’il présentait à ses amis, un commentaire tellement, mais tellement…… Comment le qualifier ? Des années plus tard, elle avait toujours cette sensation de vide, les mots qu’elle avait lus auraient pu être écrits par un enfant de cinq ans. Quel besoin pouvait-on avoir d’écrire des choses si creuses ? Elle l’ignorait, mais comme souvent, le plus surprenant pour elle, fut de voir, le peintre qui avait pourtant une plume cinglante et se targuait de sincérité, féliciter l’auteur de ce non-commentaire et le « liker », le bal des commentaires était ouvert une fois de plus. Quant à elle, elle préféra refermer la porte sur ce néant, mais écrivit ce qui suit….

 

Je cherchais une ossature,

A ces mots sans la moindre structure.

Je rêvais d’une solide charpente,

Espérais une colonne vertébrale,

Quelque chose d’inébranlable….

Je désirais une Émotion palpable,

Ou au moins animale (ani mâle),

Des mots qui percutent,

Des rimes qui chahutent,

Libérant la pensée,

Stimulant la Psyché.

Mais, je ne trouvais……

Qu’un Désert, en lettres glacées…….

Tout était morne et plat,

Deux vagues mots, sans fantaisie,

Pas la moindre explosion verbale…..

Contre toute attente,

Rien ne retint mon attention,

Aucune trace d’abstraction,

Aucune projection,

Manque total d’inspiration

Absence de respiration……

Pas un souffle de vie……

Faute d’une étincelle,

Je m’ennuyai.

Rien ne m’émerveilla.

Devant ces mots si creux,

Ce fut un jour de nuit….

Une cage thoracique,

Des poumons rabougris,

Au bord de l’asphyxie.

Une plume squelettique….

A la lire, je Paniquai.

Des mots, sans le moindre soupir,

M’ ôtèrent définitivement le sourire.

Quelle vision apocalyptique…

Pas assez fantaisiste,

Pas un brin sarcastique…..

Sans recherche artistique,

D’ une banalité soporifique.

Je sombrai dans ce trou béant ,

Qui m’engloutit goulûment.

Au bas de ce désert de mots,

Je gisais, devant l’immensité de ce néant…..

Stupéfiant;

Pas le moindre commentaire cynique,

Une adhésion symptomatique,

De cette recherche sym pa thé tique

Dans un flou pour le moins inique.

                                   

 Bella ♥ 06092013 et 01022016

                          Avant- propos 01022016

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s